Actuellement sur le Cultur@ctif
Les invités du mois : Jean Richard (Editions d'en bas), Sabine Dörlemann (Dörlemann Verlag), Thomas Heilmann (Rotpunktverlag), Fabio Casagrande (Edizioni Casagrande) - Les Livres du mois : Fabiano Alborghetti : "Supernova" - Quentin Mouron : "Au point d'effusion des égouts" - Peter Stamm : "Au-delà du lac" - Mikhaïl Chichkine : "Deux heures moins dix" - Marius Daniel Popescu : "Les couleurs de l'hirondelle" - Arno Camenisch : "Ustrinkata" - Sylviane Dupuis : "Poème de la méthode" - Klaus Merz : "Die Lamellen stehen offen" - "In der Dunkelkammer" - Pietro Montorfani : "Di là non ancora" - Inédits : Elena Jurissevich : "Ce qui reste du ciel" - Erica Pedretti : "Plutôt bizarre"

 
retour page d'accueil


Philippe Jaccottet

Bibliographie - Werkstatt - Extraits de presse - La ciotola del pellegrino (Morandi)

Autres pages sur l'auteur

Dossier viceversa
Philippe Jaccottet

Rubrique Livre du mois
Cahier quatorze
Le Bol du Pèlerin
Une constellation, tout près
Truinas, 21 avril 2001
La ciotola del pellegrino (Morandi)

Rubrique Traduction
Traduire Jaccottet par Fabio Pusterla

Rubrique Entretien
Entretien avec Philippe Jaccottet par Mathilde Vischer

Un événement autour de Gustave Roud
Correspondance Gustave Roud-Philippe Jaccottet

Article du Monde
Jaccottet première lecture à Paris

Rubrique Editeurs de Suisse
D'autres astres, plus loin, épars, Ed. La Dogana
Une constellation, tout près, Ed. La Dogana
Le Bol du Pèlerin, Ed. La Dogana
Le cours de la Broye, Ed. Empreintes

Anciennes Rubriques : Culturedit
Mémoire de licence sur Jaccottet par Mathilde Vischer


  Biographie

Philippe Jaccottet, né à Moudon (Vaud) le 30 juin 1925, est considéré comme un des plus grands poètes suisses, et français, du XX e siècle. Après des études de lettres à l'université de Lausanne, il a été correspondant à Paris de l'éditeur vaudois Mermod. En 1953, il s'est établi à Grignan, dans la Drôme (Provence), où il vit toujours avec sa femme, peintre. Il a traduit du grec, de l'allemand, de l'italien et de l'espagnol. Il a reçu de nombreuses distinctions prestigieuses, et un nombre considérable d'essais ont été consacrés à son ouvre ; en italien, on signalera : AA.VV., La parola di fronte. Creazione e traduzione in Philippe Jaccottet , sous la direction de F. Melzi d'Eril Kaucisvili, Alinea, Roma 1998 ; Mattia Cavadini, Il poeta ammutolito. Letteratura senza io: un aspetto della postmodernità poetica. Philippe Jaccottet e Fabio Pusterla , Marcos y Marcos, Milano 2004. En français, entre autres, Philippe Jaccottet. Pages retrouvées, inédits, entretiens, dossier critique , textes réunis et présentés par Jean-Pierre Vidal, Payot, Lausanne, 1989 ; Alentour de Philippe Jaccottet , cahier spécial de la revue Sud , n° 80-81, 1989 ; Hervé Ferrage, Le pari de l'inactuel , Paris, Presses Universitaires de France, 2000 ; Philippe Jaccottet , Cahier Quatorze , sous la direction de Patrick Née et Jérôme Thélot, Le temps qu'il fait, Cognac, 2001 ; Laure Himy-Piéri, "Paysages avec figures absentes" de Philippe Jaccottet , Zoé, Carouge-Genève, 2007. Ses poésies sont traduites dans une vingtaine de langues.


  Bibliographie

Oeuvres

Trois poèmes aux démons , Aux portes de France, Porrentruy, 1945.
 
Requiem , Mermod, Lausanne, 1947 ; Fata Morgana, Montpellier, 1991.
 
L'Effraie et autres poésies , Gallimard, Paris, 1953.
 
Il Barbagianni. L'Ignorante , traduction de Fabio Pusterla, avec un essai de Jean Starobinski, Einaudi, Torino, 1992.
 
La Promenade sous les arbres , Mermod, Lausanne, 1957 ; La Bibliothèque des Arts, Lausanne, 1980 - La Bibliothèque des arts, 2009.
Allemand : Der Spaziergang unter den Bäumen , traduction de Friedhelm Kemp, Benziger, Zurich, 1988.
 
L'Ignorant , Gallimard, Paris, 1958.
 
Eléments d'un songe , Gallimard, Paris, 1961 ; L'Age d'Homme (« Poche Suisse »), Lausanne, 1990.
Allemand : Elemente eines Traumes , traduction de Friedhelm Kemp, Klett-Cotta, Stuttgart, 1988.
Italien : Elementi di un sogno , traduction de Gianluca Manzi, Hestia, Como, 1994.
 
L'Obscurité , Gallimard, Paris, 1961.
Italien : L'oscurità , traduction de Gianluca Manzi, Fazi, Roma, 1998.
 
La Semaison , carnets 1954-1962 , Payot, Lausanne, 1963 .
 
Airs , Gallimard, Paris, 1967.
Italien : Arie , traduction d'Albino Croveto, Marcos y Marcos, Milano, 2000.
 
L'Entretien des muses , chroniques de poésie , Gallimard, Paris, 1968.
 
Leçons , Payot, Lausanne, 1969.
 
Paysages avec figures absentes , Gallimard, Paris, 1970 [nouvelle édition revue et corrigée par l'auteur, 1976].
Allemand : Landschaften mit abwesenden Figuren , traduction de Friedhelm Kemp, Klett-Cotta, Stuttgart, 1992.
Italien : Paesaggi con figure assenti , traduction de Fabio Pusterla, Dadò, Locarno, 1996 - A. Dadò, 2009
 
La Semaison , carnets 1954-1967 , Gallimard, Paris, 1971 .
 
Chants d'en bas , Payot, Lausanne, 1974.
 
A travers un verger , eaux-fortes de Pierre Tal Coat, Fata Morgana, Montpellier, 1975 .
 
Journées , carnets 1968-1975 , Payot, Lausanne, 1977.
 
A la lumière d'hiver , précédé de Leçons et de Chants d'en bas , Gallimard, Paris, 1977.
Italien : Alla luce d'inverno. Pensieri sotto le nuvole , traduction de Fabio Pusterla, Marcos y Marcos, Milano, 1997.
 
Les Cormorans , gravures de Denise Esteban, Idumée, Marseille, 1980.
 
Beauregard , gravures de Zao Wou-ki, Maeght, Paris, 1981 ; Zoé (« MiniZoé »), Genève, 1997, postface d'Adrien Pasquali.
 
Des histoires de passage , proses 1948-1978 , Editions du Verseau, Lausanne, 1983 .
 
Pensées sous les nuages , Gallimard, Paris, 1983.
 
La Semaison , carnets 1954-1979 , Gallimard, Paris, 1984 [comprend La Semaison et Journées ].
Allemand : Fliegende Saat : Aufzeichnungen 1954-1979 , traduction de Sander Ort, C. Hanser, München, 1995.
 
A travers un verger , suivi de Les Cormorans et de Beauregard , Gallimard, Paris, 1987.
 
Le Cerisier , Marchand Ducel, Le Pontet, 1986 .
 
Une transaction secrète , lectures de poésie, Gallimard, Paris, 1987.
 
Autres journées , Fata Morgana, Montpellier, 1987.
 
Cahier de verdure , Gallimard, Paris, 1990.
Allemand : Antworten am Wegrand , traduction d' Elisabeth Edl et Wolfgang Matz, C. Hanser, München, 2001.
 
Libretto , La Dogana, Genève, 1990.
Italien : Libretto , traduction de Fabio Pusterla, Scheiwiller, Milano, 1995.
 
Cristal et fumée , Fata Morgana, Montpellier, 1993.
 
Après beaucoup d'années , Gallimard, Paris, 1994.
Allemand : Nach so vielen Jahren , traduction d' Elisabeth Edl et Wolfgang Matz, C. Hanser, München, 1998.
 
Ecrits pour papier journal , chroniques 1951-1970, Gallimard, coll. « Les Cahiers de la NRF », Paris, 1994.
 
Tout n'est pas dit , billets pour la Béroche 1956-1964, Le Temps qu'il fait, Cognac, 1994.
 
La Seconde Semaison , carnets 1980-1994, Gallimard, Paris, 1996 [comprend Autres journées , Fata Morgana, Montpellier].
 
Observations et autres notes anciennes , 1947-1962 , Gallimard, Paris, 1998.
 
Notes du ravin , Fata Morgana, Montpellier, 2001.
 
Et, néanmoins , Gallimard, Paris, 2001.
Italien : E, tuttavia-Note dal botro , traduction de Fabio Pusterla, Marcos y Marcos, Milano, 2006.
 
Carnets 1995-1998 ( La Semaison III ), Gallimard, Paris, 2001.
 
Le Bol du pèlerin (Morandi) , La Dogana, Genève, 2001.
Allemand : Der Pilger und seine Schale : Giorgio Morandi, traduction d' Elisabeth Edl et Wolfgang Matz, C. Hanser, München, 2005
Italien : La ciotola del pellegrino (Morandi), traduction de Fabio Pusterla, Casagrande, Bellinzona, 2007.
 
A partir du mot Russie , Fata Morgana, Montpellier, 2002.
Italien :La parola Russia, traduction d'Antonella Anedda, Donzelli, Roma, 2004.
 
Nuages , Fata Morgana, Montpellier, 2002.
 
Truinas. Le 21 avril 2001 , La Dogana, Genève, 2004 .
 
Israël, cahier bleu , Fata Morgana, Montpellier, 2004.
 
Remarques sur Palézieux , Fata Morgana, Montpellier, 2005.
 
Pour Maurice Chappaz , Fata Morgana, Montpellier, 2006.
 
Laure Himy-Piéri, "Paysages avec figures absentes" de Philippe Jaccottet , Genève – Neuchâtel, Ed. Zoé - ACEL,
collection Le cippe, 2007
 
Un calme feu , Fata Morgana, Montpellier, 2007.
 
Le Cours de la Broye: suite moudonnoise , Moudon, Empreintes, 2008.
 
Dans l'eau du jour, Gérard de Palézieux, Editions de la revue conférence, 2009

 

Dans la collection de poche « Poésie/Gallimard »

Poésie 1946-1967 , préface de Jean Starobinski, 1971.
 
A la lumière d'hiver , précédé de Leçons et de Chants d'en bas , suivi de Pensées sous les nuages , 1994.
 
Paysages avec figures absentes , 1997.
 
Cahier de Verdure , suivi de Après beaucoup d'années , 2003.
 
Ce peu de bruits, poésie, Paris, Gallimard, 2008

 

Anthologies d'oeuvres traduites (en italien et en allemand)

Appunti per una semina (poesie e prose 1954-1994), a cura di Antonella Anedda , Fondazione Piazzola, Roma, 1994 [avec des extraits de La Semaison, Leçons, Pensées sous les nuages, Le mot joie et Après beaucoup d'années ].
 
Gedichte , traduction et postface de Friedhelm Kemp, Klett-Cotta, Stuttgart, 1985.
 
Der Unwissende : Gedichte und Prosa 1946-1998 , traduction de Friedhelm Kemp [et al.], C. Hanser, München, 2003.

 

Traductions

Haïku présentés et transcrits par Philippe Jaccottet, Fata Morgana, Montpellier, 1996.
 
D'une lyre à cinq cordes , traductions de Philippe Jaccottet 1946-1995, Gallimard, Paris, 1997.
 
Ingeborg Bachmann, Malina , Seuil, Paris, 1973.
 
Walter Benjamin, Rastelli raconte... et autres récits , traduction de Philippe Jaccottet et Maurice de Gandillac, Seuil, Paris, 1987.
 
Piero Bigongiari, Les Remparts de Pistoia , traduction de Philippe Jaccottet et André Ughetto, Sud, Marseille, 1988.
 
Carlo Cassola, Fausto et Anna , Seuil, Paris, 1961.
 
Carlo Cassola, La Ragazza , Seuil, Paris, 1962.
 
Carlo Cassola, La Coupe du bois , Seuil, Paris, 1963.
 
Carlo Cassola, Un cour aride , Seuil, Paris, 1964.
 
Carlo Cassola, Le Chasseur , Seuil, Paris, 1966.
 
Carlo Cassola, Fiorella , suivi de Jours mémorables , Seuil, Paris, 1969.
 
Carlo Cassola, Une liaison , Seuil, Paris, 1971.
 
Carlo Cassola, Anna de Volterra , Seuil, Paris, 1973.
 
Carlo Cassola, Mario , Seuil, Paris, 1975.
 
Carlo Cassola, L'Antagoniste , Seuil, Paris, 1978.
 
Marc Chagall, Poèmes , d'après une version de Moshé Lazar, Cramer, Genève, 1968.
 
Carlo Coccioli, Le Jeu , La Guilde du Livre, Lausanne, 1950.
 
Carlo Fruttero et Franco Lucentini, La Femme du dimanche , Seuil, Paris, 1973.
 
Franco Lucentini, Ruines avec figures , Seuil, Paris, 1975 (repris dans La Couleur du destin , Seuil, Paris, 1990).
 
Luis de Góngora, Les Solitudes , La Dogana, Genève, 1984.
 
Luis de Góngora, Treize sonnets et un fragment , La Dogana, Genève, 1985.
 
Peter Härtling, Hölderlin , biographie , Seuil, Paris, 1980.
 
Ludwig Hohl, Chemin de nuit , Galland, Vevey, 1978 ; L'Age d'Homme (« Poche Suisse »), Lausanne, 1994.
 
Friedrich Hölderlin, Hypérion ou l'Ermite de Grèce , Mermod, Lausanne, 1957; « Poésie/Gallimard », Paris, 1973.
 
Friedrich Hölderlin, Ouvres , sous la direction de Philippe Jaccottet, Gallimard (« Bibliothèque de la Pléiade »), 1967.
 
Giacomo Leopardi, Ouvres , traduction de Juliette Bertand, F.-A. Aulard, Philippe Jaccottet, Georges Nicole, Ed. Del Duca, Paris, 1964.
 
Giacomo Leopardi, Canti, « Poésie/Gallimard », Paris, 1982.
 
Thomas Mann, La Mort à Venise , Mermod, Lausanne, 1947 ; La Bibliothèque des Arts, Lausanne, 1994.
 
Thomas Mann, Etudes , Mermod, Lausanne, 1949 ; Gallimard, Paris, 2006.
 
Franz Meyer, Marc Chagall , Flammarion, Paris, 1964.
 
Adolf Muschg, Histoires d'amour , Galland, Vevey, 1975 ; Gallimard, Paris, 1977.
 
Robert Musil, L'Homme sans qualités , Seuil, Paris, 1957.
 
Robert Musil, Les Désarrois de l'élève Törless , Seuil, Paris, 1960.
 
Robert Musil, Les Exaltés suivi de Vincent et l'amie des personnalités, théâtre , Seuil, Paris, 1961.
 
Robert Musil, Trois femmes suivi de Noces , Seuil, Paris, 1963.
 
Robert Musil, Ouvres pré-posthumes , Seuil, Paris, 1965.
 
Robert Musil, Journaux , Seuil, Paris, 1981.
 
Robert Musil, Lettres , Seuil, Paris, 1987.
 
Robert Musil, Proses éparses , Seuil, Paris, 1989.
 
Homère, Odyssée , Club français du livre, Paris, 1955 ; La Découverte, Paris, 2004.
 
Platon, Le Banquet , Rencontre , Lausanne, 1951 ; L'Aire, Lausanne, 1979 ; Librairie générale française, Paris, 1991.
 
Fabio Pusterla, Deux rives , traduction de Béatrice de Jurquet et Philippe Jaccottet, Cheyne, Le Chambon-sur-Lignon, 2002.
 
Giovanni Raboni, Au livre de l'esprit , La Dogana, Genève, 2001.
 
Rainer Maria Rilke, Oeuvres II . Poésie , sous la direction de Paul de Man, avec des traductions de Philippe Jaccottet, Seuil, Paris, 1972.
 
Rainer Maria Rilke, Ouvres III. Correspondance , avec Blaise Briod et Pierre Klossowski, Seuil, Paris, 1976.
 
Ranier Maria Rilke, Correspondance avec Lou Andreas-Salomé , Gallimard, Paris, 1979.
 
Rainer Maria Rilke, Boris Pasternak, Marina Tsvétaïeva , Correspondance à trois : été 1926 , traduit du russe par Lily Denis et de l'allemand par Philippe Jaccottet, Gallimard, Paris, 1979.
 
Rainer Maria Rilke, Le Testament , Seuil, Paris, 1983.
 
Rainer Maria Rilke, Journaux de jeunesse , Seuil, Paris, 1989.
 
Rainer Maria Rilke, Lettres sur Cézanne , Seuil, Paris, 1991.
 
Rainer Maria Rilke, Les élégies de Duino, La Dogana, 2008
 
Bruno Traven, Le Vaisseau des morts , La Guilde du livre, Lausanne, 1951 ; Union générale d'Editions, coll. « 10/18 », 1987.
 
Giuseppe Ungaretti, A partir du désert , Seuil, Paris, 1965. Réédition partielle : Carnet égyptien , Fata Morgana, Montpellier, 1998, et Carnets italiens , Fata Morgana, Montpellier, 2004.
 
Giuseppe Ungaretti, Innocence et mémoire , Gallimard (« Les Essais »), Paris, 1969.
 
Giuseppe Ungaretti, Vie d'un homme . Poésie 1914-1970 , traduction de Philippe Jaccottet, Pierre Jean Jouve, Jean Lescure, André Pieyre de Mandiargues, Francis Ponge et Armand Robin , Gallimard et Minuit, Paris, 1973.

 

Essais

Autriche, Rencontre, coll. « Atlas des voyages », Lausanne, 1966 ; L'Age d'Homme (« Poche suisse »), Lausanne, 1994.
 
Austria , traduction de Fabio Pusterla, Bollati Boringhieri, Milano, 2003.
 
Gustave Roud , Seghers, Paris, 1968 et 2002.
 
Rilke par lui-même , Seuil, Paris, 1971.

 

Anthologies de poésie
(auteurs et textes choisis par Philippe Jaccottet)

Une constellation, tout près. Poètes d'expression française du XX e siècle , La Dogana, Genève, 2002.
 
D'autres astres, plus loin, épars. Poètes européens du XX e siècle , La Dogana, Genève, 2005.

 

Correspondances

André Dhôtel, A tort et à travers, catalogue de l'exposition présentée à la Bibliothèque municipale de Charleville-Mézières, 2000 ; avec 22 lettres de Philippe Jaccottet (1958-1991).
 
Philippe Jaccottet-Gustave Roud, Correspondance 1942-1976 , sous la direction de José-Flore Tappy, Gallimard, « Les Cahiers de la nrf  », Paris, 2002.
 
Philippe Jaccottet traducteur d'Ungaretti , Correspondance 1946-1970, sous la direction de José-Flore Tappy, Gallimard, « Les Cahiers de la nrf  », Paris, 2008.

 

  Extraits de presse


- Grignan, une fenêtre ouverte sur le monde, par Pierre-André Stauffer et Antoine Duplan, L'Hebdo.

- Werkstatt. Quellen zivilisatorischer Irrungen freilegen, Michael Wirth, Neue Zürcher Zeitung.

 

  Ce peu de bruit

Philippe Jaccottet - Ce peu de bruit

«(Ce peu de bruits qui parviennent encore jusqu'au coeur, coeur de presque fantôme.

Ce peu de pas risqués encore vers le monde dont on dirait qu'il s'éloigne, quand c'est plutôt le coeur qui le fait, de mauvais gré.

Pas de plainte là-dessus toutefois, rien qui couvrirait les ultimes rumeurs ; pas une seule larme qui brouillerait la vue du ciel de plus en plus lointain.

Paroles mal maîtrisées, mal agencées, paroles répétitives, pour accompagner encore le voyageur comme une ombre de ruisseau.)»

Ce peu de bruits, poésie, Paris, Gallimard, 2008

 

Page créée le 01.11.97
Dernière mise à jour le 23.02.10

© "Le Culturactif Suisse" - "Le Service de Presse Suisse"