Actuellement sur le Cultur@ctif
Les invités du mois : Jean Richard (Editions d'en bas), Sabine Dörlemann (Dörlemann Verlag), Thomas Heilmann (Rotpunktverlag), Fabio Casagrande (Edizioni Casagrande) - Les Livres du mois : Fabiano Alborghetti : "Supernova" - Quentin Mouron : "Au point d'effusion des égouts" - Peter Stamm : "Au-delà du lac" - Mikhaïl Chichkine : "Deux heures moins dix" - Marius Daniel Popescu : "Les couleurs de l'hirondelle" - Arno Camenisch : "Ustrinkata" - Sylviane Dupuis : "Poème de la méthode" - Klaus Merz : "Die Lamellen stehen offen" - "In der Dunkelkammer" - Pietro Montorfani : "Di là non ancora" - Inédits : Elena Jurissevich : "Ce qui reste du ciel" - Erica Pedretti : "Plutôt bizarre"

retour page d'accueil


José-Flore Tappy

Notice biographique - Bibliographie - Hangars

Autres pages sur l'auteur

Rubrique Livres du mois
Lunaires
Hangars

Rubrique Traduction
Extrait de : "Pierre à feu" et de "Terre battue"

Rubrique Invité
Emissions du 8 au 12 janvier 2001 "Pentagono" Radio Suisse Italienne

Rubrique Editeurs de Suisse
Lunaires, Editions La Dogana
Elémentaires, Editions Empreintes

Article de José-Flore Tappy
Gustave Roud : Extraits de la revue Europe d'octobre 2002


  Notice biographique

Josť-Flore Tappy

Photo : © Yvonne Böhler

Née en 1954. Vit à Lausanne. Travaille au Centre de recherches sur les lettres romandes de l’Université de Lausanne, dans l’édition de textes à partir d’archives littéraires.

 

  Bibliographie


Poésie

Errer mortelle, (Payot, 1983) Ed. Empreintes, 1995. Prix Ramuz de poésie 1983
 
Pierre à feu, Ed. Empreintes, 1987.
 
Errer mortelle suivi de Pierre à feu, Ed. Empreintes, collection Poche Poésie, 1995. Préface de Daniel Maggetti.
 
Terre battue / Gestampfte Erde, traduction allemande d’Eleonore Frey, Ed. Howeg, bilingue, 1998. Postface d’Iso Camartin.
 
Lunaires, Ed. La Dogana, 2001.
 
Elémentaires, papier sculpté de Pierre Oulevay, Ed. Empreintes, 2004.
 
Préface à Catherine Pozzi, Poèmes, avec six dessins de Catherine Bolle, Ed. La Délie,
( Bibliothèque cantonale de Lausanne ), 2005.
 

Terre battue suivi de Lunaires , Ed. Empreintes, collection Poche Poésie, 2005. Postface de Claire Jaquier.

 
Hangars , Ed. Empreintes, 2006.


Monographie

Loul Schopfer (sculptures, dessins), Fondation pour les Arts et les Lettres, 1994.


Traduction

Poètes d’Amérique latine pour les revues Ecriture, Condor, Archipel et Revue de Belles-Lettres.
 
Poèmes d’Erika Burkart, en collab. avec Marion Graf, pour une édition collective bilingue de Schweigeminute / Minute de silence (Lausanne, L’Aire / CH, 1991).
 
Anna Akhmatova, numéro spécial de la Revue de Belles-Lettres, en collaboration avec Marion Graf: conception et réalisation, et traduction d’une soixantaine de poèmes (Genève, 1-3, 1996).


Scène vocale

Crée une version française du Pierrot lunaire de Schönberg, d'après le livret allemand de Otto Erich Hartleben. Parallèlement, écrit Pierre eau lune air: 21 poèmes mis en musique par le compositeur Jacques Demierre.
Spectacle en deux parties, créé à Genève et Lausanne en septembre 1997, dans une option de musique de chambre. Avec le Trio A Piacere, augmenté de trois musiciens. Mise en scène de François Rochaix. Interprète des deux oeuvres: la comédienne et chanteuseYvette Théraulaz.

(Festival de La Bâtie à Genève: le Nouveau-Fusier Ferney-Voltaire, et Théâtre de Vidy à Lausanne).


Etudes sur la traduction

Lire Gòngora en français” (étude comparative de trois traductions différentes des Sonnets: Pierre Darmangeat, Bernard Sesé et Philippe Jaccottet), in Revue de Belles-Lettres, no 1-2, 1987, pp. 89-100; repris dans Jean-Pierre Vidal, Philippe Jaccottet, études et documents, Lausanne, Payot, 1989, pp. 235-244.
 
Paroles en migration dans la Revue de Belles-Lettres”, in L’Ecrivain et son traducteur en Suisse et en Europe, Genève, Zoé, 1998, pp. 214-221.


Contribution

La langue et le politique : enquête auprès de quelques écrivains suisses de langue française, éd., conc. et préf. par Patrick Amstutz, postf. de Daniel Maggetti, Editions de L'Aire, Vevey, 2001 p.32-34.


Edition de textes

(Centre de recherches sur les lettres romandes, Université de Lausanne)

Guy de Pourtalès, trois correspondances inédites, revue Etudes de Lettres, Lausanne, 1981 / 3.
 
Ernest Bloch et Romain Rolland, Lettres 1911-1933, Lausanne, Payot, 1984. 223 pp.
 
Pierre-Louis Matthey, poète et traducteur, en collab. avec Doris Jakubec, revue Etudes de lettres, Lausanne, 1990 / 2.
 
Catherine Colomb, Oeuvres complètes, 3 volumes, Lausanne, L'Age d'homme, 1993.
 
Jean Paulhan–Monique Saint-Hélier, Correspondance, 1941-1955, Paris, Gallimard, «Les Cahiers de la nrf», 1995. 437 pp.
 
Monique Saint-Hélier, «La fiancée de Gargantua», revue Etudes de Lettres, Lausanne, 1995 / 3.
 
Philippe Jaccottet - Gustave Roud, Correspondance, 1942-1976, Paris, Gallimard, " Les Cahiers de la nrf ", 2002, 553 pp.
 
Gustave Roud, n° spécial de la revue Europe, en collab. avec Jean-Baptiste Para, Paris, octobre 2002, 195 pp.
 
Jaccottet poète, catalogue de l'exposition réalisée par le Centre de recherches sur les lettres romandes,
Bibliothèque cantonale et universitaire, Lausanne, 2005, 120 p.
 

Postface à Philippe Jaccottet, Pour Maurice Chappaz , Ed. Fata morgana, 2006, 69 pp.

 

  Hangars

La première personne n'est jamais, dans la poésie de José-Flore Tappy, une voix du surplomb. Actrice du quotidien, elle incarne par ses gestes la précarité du vivre humain. Nombreux, anonymes, les « nous », « tu », « ils » ou « elles » témoignent de la participation solidaire du poète au monde des hommes, à leur souffrance.

Par la nature scripturale de sa langue poétique, par l'omniprésence d'une subjectivité située, incarnée dans le monde, ne se prévalant d'aucune certitude, l'ouvre de José-Flore Tappy appartient à l'histoire déjà longue du lyrisme moderne français.

Claire Jaquier

 

Page créée le 01.08.98
Dernière mise à jour le 13.09.07

© "Le Culturactif Suisse" - "Le Service de Presse Suisse"